mardi 16 décembre 2008

Salade champignons et aramé

La saveur douce de l'aramé et sa facilité de préparation (un simple trempage) en font une algue parfaite pour s'initier aux légumes marins. Je rince soigneusement les filaments d'aramé après le trempage pour que la goût caractéristique de l'algue s'atténue, laissant la place à une saveur agréablement iodée et légèrement sucrée.

L'aramé n'est pas un aliment cru puisque c'est une grande algue qui est précuite, émincée et ensuite déshydratée avant d'être vendue. Il reste que c'est une excellente source de minéraux, vitamines (surtout le précieux groupe B) et protéines.

J'ai servi cette salade dans des moitiés d'avocat et, pour le non-amateur d'avocat de la maison, dans des tronçons de concombres que j'avais évidés à l'aide d'une cuillère à parisienne. Les deux étaient délicieux. On pourrait aussi servir sur un lit de fèves germées.

Salade champignons et aramé
(donne suffusamment de salade pour garnir 2 moitiés d'avocat)

  • 1/4 de tasse (60 ml) d'algues aramée mises à tremper dans un bol d'eau
  • 1 tasse (250 ml) de champignons blancs essuyés et coupés en julienne
  • 1 échalotte (oignon vert) tranché mince
  • 2 cuillerées à thé (10 ml) de tamari
  • 1 cuillerée à table (15 ml) de jus de citron
  • la moitié d'une petite gousse d'ail dégermée et pressée
  • une tranche de 3-5 millimètres de gingembre passée au presse-ail elle aussi
  • un peu de piquant, cayenne ou sambal oelek
  • garnitures au goût: graines de sésame, oignons verts hachés, amandes ou noix de cajou hachées, germinations

Laisser tremper les algues 15 minutes et bien rincer à l'eau claire ensuite. Mélanger tous les ingrédients de la vinaigrette, ajouter les champignons et les algues bien gouttées. Peut se servir aussitôt, mais idéalement, on laisse mariner quelques heures ou même une nuit. Au moment de servir, égoutter le surplus de marinade et ajuster les assaisonnements.

vendredi 12 décembre 2008

Fondants citron pavot... ça commence à sentir Noël!

Plus que deux semaines avant Noël, alors je m'amuse, j'expérimente, je cherche des desserts aussi décadents que crus pour nos repas du temps des fêtes. Ces petits carrés au citron et graines de pavot ont passé le test, ils se retrouveront sur notre table des fêtes. Dommage, faute d'éclairage je n'ai pas réussi à prendre une photo qui mette en valeur leur couleur et leur texture dense et fondante. J'espérais me reprendre le lendemain pour la photo... mais ils avaient disparu!


Fondants citron pavot
(donne 15 petits carrés)
  • 1 cuillerée à table (15 ml) de graines de chia entières
  • 3 cuillerées à table (45 ml) de sirop d'érable (nectar d'agave si on préfère)
  • 3 cuillerées à table de jus de citron
  • le zeste d'un citron bio
  • 2 cuillerées à table (30 ml) de graines de pavot
  • 1 tasse (250 ml) d'amandes moulues en farine (j'ai utilisé des amandes émondées pour garder une couleur pâle)
  • 1/2 tasse (125 ml) de noix de coco moulue en farine (au moulin à café)
Glaçage au citron (optionnel mais délicieux!):
  • 2 cuillerées à table (30 ml) d'huile de noix de coco fondue à température très douce
  • 1 cuillerée à table (15 ml) de purée d'amandes blanches (du commerce ou maison)
  • 2 cuillerées à table (30 ml) de sirop d'érable (ou miel ou nectar d'agave)
  • 2 cuillerées à table (30 ml) de jus de citron
Mettre les graines de chia dans un grand bol avec le sirop d'érable, le jus de citron et le zeste. Laisser gonfler 10 ou 15 minutes, le temps de moudre les amandes et la noix de coco.
Lorsque le mélange de graines de chia a épaissi, ajouter les graines de pavot, les amandes moulues et la noix de coco moulue.
Étendre cette pâte sur le plateau du déshydrateur recouvert d'un Paraflexx ou d'un papier parchemin afin d'obtenir un carré d'environ 15 centimètres de côté. La pâte devrait avoir une épaisseur de 2 cm. Pas de déshydrateur? Pas de problème, Greene Ouitche explique ici comment s'y prendre avec le four.
Le temps de séchage dépend de la texture désirée. Au bout de 4 heures à 115 degrés Farenheit, je les trouvais parfaits, l'extérieur ferme et un peu croquant et l'intérieur très moelleux. Après 3 heures ou dès que la pâte est assez ferme pour être manipulée, on taille en carrés (j'en ai fait 15 petits) et on remet au déshydrateur. On peut déguster à la sortie du déshydrateur, mais la texture et le goût seront bien meilleurs après une heure (ou plus si vous pouvez attendre!) au frigo.
Pour le glaçage, mélanger tous les ingrédients au "blender" ou mini-hachoir. La texture sera très liquide. Garder au réfrigérateur au moins 30 minutes avant de servir, le glaçage va épaissir en refroidissant.
*Note à ceux et celles qui font leur lait d'amandes ou de noix de coco maison, cette recette est une délicieuse façon d'utiliser la pulpe qui reste après la fabrication du lait. On remplace la moitié des amandes ou de la noix de coco par la pulpe bien essorée. Le temps de déshydratation sera un peu plus long.

mercredi 10 décembre 2008

Salade de chou très crémeuse

Une belle surprise que cette petite salade de chou toute simple. Inspirée par le courant américain du whole food (signifiant "aliment entier") qui prône l'utilisation d'ingrédients qui ont subit le moins de transformations possible, j'ai voulu essayer une salade sans huile, sans vinaigre, sans sucre et sans sel. Mes attentes n'étaient pas très hautes, je gardais la salière et l'huile d'olive proches pour "réchapper" la salade au besoin avant de la servir. Finalement, à ma grande surprise, la salade était plus crémeuse qu'habituellement, très savoureuse, et même si j'ai dû résister à la tentation de saler après la première bouchée, cette envie (ou habitude?) est rapidement passée et j'ai enfin découvert une "vraie" salade de chou crémeuse, qui goûte le "vrai" chou, bien loin des coleslaw que j'ai goûtées (et faites!) à date. Autre bonne surprise, il en restait un peu pour le lendemain, mais à cause de l'avocat, j'avais peur que la couleur ou le goût ne change, mais non, elle est restée belle et encore plus savoureuse après que le chou se soit attendri un peu et que les saveurs se soient mélangées. À essayer quand on aime la salade de chou crémeuse, mais qu'on en a assez des traditionnelles vinaigrettes à coleslaw.


Salade de chou crémeuse
(4 portions en accompagnement)
  • 2 tasses (500 ml) de chou blanc râpé
  • 1 carotte râpée
  • 1 échalote (oignon vert) haché
  • 2 cuillerées à table (30 ml) de persil haché
  • le quart d'un poivron (couleur au goût) haché finement
  • 1 avocat bien mûr épluché, noyau enlevé
  • le jus d'un citron

Faire la vinaigrette en écrasant l'avocat à la fourchette dans le saladier et en y ajoutant le jus de citron. Ajouter les légumes, bien mélanger et c'est terminé!

mercredi 3 décembre 2008

Un bon chocolat chaud


Même s'il n'est pas vraiment très chaud, ce chocolat réchauffe les papilles et le corps! Une bonne tasse de chocolat crémeux, mousseux, goûteux... parfait quand on rentre de jouer dehors, les doigts gelés d'avoir trop fait de boules de neige. On a le chocolat, on a la neige, il ne nous manque plus que le courage de mettre le nez dehors... demain peut-être, puisqu'il nous faudra bien une excuse si on veut boire un autre chocolat chaud!
Chocolat chaud
(pour 1 tasse)
  • 1 tasse (250 ml) de lait d'amande ou autre lait végétal au goût
  • 1 à 2 cuillerées à thé (5-10 ml) de purée d'amandes (optionnel, mais donne une texture plus onctueuse)
  • un filet de nectar d'agave (ou autre sucre au goût)
  • 1 cuillerée à table (15 ml) de poudre de cacao cru (on peut sûrement le faire aussi avec une poudre de cacao régulière)
  • une tranche mince de gingembre frais passé au presse-ail
  • une pincée de cannelle
  • quelques coups de râpe de noix de muscade
  • pincée de cayenne ou de piment d'Espelette
Mettre tous les ingrédients au "blender", on peut tiédir le lait si on le souhaite, et laisser tourner jusqu'à ce que le mélange soit bien mousseux. Si on aime les émotions fortes, garnir d'une pincée supplémentaire de piment!
Cette recette de chocolat chaud est la version adulte, bien épicée. Je voulais en faire une version plus douce pour enfants, mais les miens, d'enfants, ont trouvé cette version bien à leur goût!

mardi 2 décembre 2008

Légumes façon "stir-fry"

Un stir-fry sans wok, des légumes croustillants dans une sauce sucrée/salée/épicée, des saveurs piquantes pour réchauffer ce début de décembre... Lentement, la crusine s'hivernise.

Les légumes sont marinés une heure à température ambiante, ils s'imprègnent ainsi de toute la saveur en plus de s'attendrir légèrement pour prendre la texture croquante des légumes sautés à point. Alors on range le wok, on sort les baguettes et on profite des bienfaits des légumes crus et des "superaliments" que sont l'ail, le gingembre et la cayenne.

Légumes façon stir-fry
(donne 2 portions)

sauce:
  • le jus de 2 oranges
  • 5 dattes tendres style Medjool (si elles sont plus sèches, les laisser réhydrater un peu dans de l'eau)
  • 1 petite gousse d'ail pressée
  • 1 cuillerée à thé (5 ml) de gingembre frais passé au presse ail ou haché finement
  • 1 cuillerée à table (15 ml) de tamari ou sauce soja
  • 1 1/2 cuillerée à thé (7 ml) d'huile de sésame
  • pincée de cayenne au goût

légumes (environ 6 tasses (1,5 litres) de légumes mélangés au goût):

  • céleri et carotte en tranches minces (en biseau ça fait joli)
  • lanières de poivron
  • tranches de champignons
  • chou chinois en lanières
  • haricots verts en tronçons
  • brocoli ou chou-fleur en fleurettes
  • germes de soja
  • feuilles d'épinards
  • ...

garnitures (une combinaison, au goût):

  • amandes ou cajous
  • graines de sésame
  • oignon vert en biseau
  • coriandre hachée
  • piment fort

Pour la sauce, simplement mettre tous les ingrédients dans un "blender" ou robot culinaire et laisser tourner jusqu'à l'obtention d'une sauce crémeuse. Goûter pour rectifier les assaisonnements.

Verser la sauce sur les légumes et laisser reposer environ une heure à température ambiante. Garnir, servir et déguster avec des baguettes.