samedi 31 janvier 2009

Vinaigrette à la canneberge pour égayer ma romaine

Une vinaigrette toute simple à faire, pas trop acide, pas trop grasse, qui se marie parfaitement à la légère amertume de la laitue romaine. En plus, elle est rose! Que demander de plus? En ajoutant quelques quartiers de pommes et des graines de tournesol, on a une belle salade repas.

Vinaigrette à la canneberge
(donne environ 1 tasse (250 ml) de vinaigrette)
  • 1/2 tasse (125 ml) de canneberges fraîches ou décongelées
  • le jus d'une orange
  • 2-3 cuillerées à table (30-45 ml) d'huile de tournesol pressée à froid (ou une autre si on préfère)
  • 2 cuillerées à thé (10 ml) de nectar d'agave
  • 1/2 cuillerée à thé (2,5 ml) de sel de mer gris
Mettre tous les ingrédients dans un robot culinaire, "blender", mini-hachoir ou tout autre instrument qui permettra de liquéfier les canneberges. Mélanger quelques secondes, on garde plus ou moins de texture, au goût. Verser généreusement sur une salade et déguster.

mardi 27 janvier 2009

Céleri rémoulade revampé


Décidément, ils gagnent à être connus ces légumes hivernaux. J'ai découvert que le céleri-rave goûte étonnamment frais et vert... moi qui le trouvais pâlichon et terreux. Il a tout à fait sa place en bâtonnets sur les plateaux de crudités ou râpé, seul ou accompagné de d'autres légumes racines, avec une bonne vinaigrette. Impossible, évidemment, de passer sous silence le classique céleri-rémoulade, mais il vient de prendre un bon coup de jeune grâce à la Belle au Blé Dormant et son céleri façon rémoulade à la purée d'amande. Pas de mayo, mais plutôt une sauce crémeuse à base de purée d'amandes. C'est savoureux, rapide à faire et très santé. J'ai suivi la recette à la lettre, tout était parfait. Je recopie la recette ici, mais il faut aller chez la Belle pour voir les photos...


Céleri façon rémoulade à la purée d'amande
(pour une portion)
  • 1 cuillerée à table (15 ml) de purée d'amande blanche (difficile à trouver chez moi, alors je fais la mienne, méthode ICI)
  • 1 cuillerée à thé (5 ml) de moutarde de Dijon (faite maison, la recette est ICI)
  • 1 cuillerée à thé (5 ml) de vinaigre de cidre de pomme
  • 1/2 de cuillerée à thé (1,2 ml) de sucre de canne non raffiné (ou nectar d'agave)
  • 1-2 cuillerée à table (15-30 ml) d'eau
  • sel, poivre
  • le quart d'un petit céleri-rave
Mélanger les ingrédients de la vinaigrette dans le saladier, ajouter le céleri-rave râpé ou mis en julienne à la mandoline, mélanger, goûter, rectifier les assaisonnementa au besoin et déguster!

lundi 19 janvier 2009

Petits choux crus, vinaigrette à l'huile de sésame

Pas vraiment une recette, plutôt une révélation: c'est très bon les choux de Bruxelles crus! Je craignais une saveur de chou prononcée et une texture coriace, mais les choux de Bruxelles sont en fait bien plus doux et tendres que leur cousin le chou vert. On choisira tout de même de le râper ou de le trancher fines lamelles si on le sert en salade. Pour la vinaigrette, j'ai opté pour des saveurs asiatiques, sésame et tamari, mais n'importe quelle petite vinaigrette toute simple ferait l'affaire.

Vinaigrette à l'huile de sésame pour petits choux crus
(donne 30 ml de vinaigrette, soit suffisamment pour 6 petits choux)
  • 2 cuillerées à thé (10 ml) de tamari
  • 2 cuillerées à thé (10 ml) de jus de lime ou de citron
  • 3 cuillerées à thé (15 ml) d'huile de sésame non grillé

Simplement mélanger la vinaigrette et verser sur les choux de Bruxelles émincés ou râpés.

lundi 12 janvier 2009

Salade courge et clémentine

Voici une petite salade ensoleillée et sucrée, parfaite pour l'hiver. J'ai utilisé une courge kabocha orange que je gardais à la chambre froide depuis septembre et elle était encore aussi bonne et fraîche que sa soeurette que nous avions mangée à l'automne. Même si les courges en général ne font pas fureur à la maison, cette salade a été appréciée.

Je travaille fort pour trouver des recettes qui donnent envie de manger les légumes d'hiver crus. On les sert plus volontiers bouillis à outrance ou grillés sauvagement qu'en trempette, ces pauvres légumes encore mal aimés. Des que les froids commencent au Québec, les seuls légumes locaux disponibles sont les légumes racine, les courge et les choux. Difficile de résister au beau gros (que dis-je, à l'énorme!) brocoli débarqué directement de la Californie... et de choisir le panais blafard juste à côté. Ce sont des habitudes alimentaires qui se changent lentement, on prend pour acquis de trouver à l'épicerie des céleris, poivrons et concombres toute l'année. Mais déjà, prendre conscience du chemin que ces légumes ont parcouru avant d'arriver jusqu'à nous et réfléchir aux enjeux écologiques, économiques et sociaux impliqués permet de faire des choix éclairés en tant que consommateurs.

Difficile d'offrir des solutions pour les fruits, le seul fruit local disponible ici l'hiver est la pomme et, si on a de la chance, la canneberge. J'ai donc choisi, dans cette salade, d'allier la courge d'hiver locale à la clémentine, importée du Maroc, mais de saison... une recette compromis pour une idée qui fait son chemin.

Après ce long discours, voici enfin la recette de cette petite salade qui se sert très bien en entrée ou en accompagnement et, si on double ou triple les proportions qui fait un repas délicieux et soutenant, grâce à la garniture de noix.

Salade courge et clémentine
(donne une portion en entrée ou en accompagnement, doubler ou tripler pour une salade repas)
  • 1/2 tasse (125 ml) de courge d'hiver à chair orange coupée en dés d'environ 0,5 - 1 cm
  • 1 clémentine épluchée et en quartiers
vinaigrette:
  • jus de 2 clémentines
  • 1/4 de cuillerée à thé (1,2 ml) de gingembre frais haché finement
  • 1 cuillerée à thé (5 ml) de nectar d'agave
  • pincée de sel
garniture:
  • 1 cuillerée à table (15 ml) de noix hachées grossièrement
  • 1 cuillerée à thé (5 ml) d'éclats de cacao (optionnel, mais ajoute à la saveur et à la texture)
Simplement verser la vinaigrette sur la courge et la clémentine. Servir immédiatement ou laisser mariner 30 minutes à température ambiante avant de servir garni de noix hachées et d'éclats de cacao.

mardi 6 janvier 2009

Le smoothie au sapin de Noël

Aujourd'hui, Fête des Rois, on mange de la galette et on se coiffe d'une couronne, mais aussi, on défait le sapin de Noël! J'aime bien ce moment qui marque officiellement la fin du temps des fêtes, parce que, même si on s'est bien amusés depuis deux semaines, c'est agréable, surtout avec de jeunes enfants, de retrouver un peu de calme!

Le smoothie de ce matin, aux épinards et aux canneberges, avait une allure de sapin de Noël avec ses petites boules rouges... du moins jusqu'à ce que je ne le liquéfie au mélangeur. Voilà de quoi donner l'énergie et les vitamines nécessaires pour tout ranger!

Et pour ceux qui ont peur de goûter les smoothies verts, vous auriez dû voir ma chère nièce de 14 ans s'en enfiler près d'un litre derrière la cravate à chaque matin pendant qu'elle était en visite ici! Alors, ça pourrait être une bonne résolution pour le Nouvel An, goûter à un smoothie vert en 2009...

Smoothie au sapin de Noël
(donne 1 litre et demi)
  • 3/4 de tasse de canneberges fraîches ou congelées
  • un sac de 6 oz (170 g) de jeunes épinards
  • 6 clémentines épluchées
  • 4 dattes fraîches dénoyautées
  • 1 banane
  • 2 tasses (500 ml) d'eau (ou de jus d'orange)

Tout passer au mélangeur (blender) assez longtemps pour obtenir un breuvage bien homogène. Boire en rangeant les décorations et en fêtant... la fin des fêtes!