jeudi 1 décembre 2011

"Soupe" épicée à la poire

Je continue dans la simplicité avec cette recette imaginée et réalisée avec ma fille de 7 ans, passionnée des épices. Les saveurs sont tout à fait de saison, la chaleur de la cannelle de Ceylan et de l'anis étoilée associée au zeste d'orange donnent une petite saveur "Noël" à cette soupe/salade de fruits.

On peut faire à l'avance et laisser mariner plusieurs heures au frigo, les poires deviennent un peu fondantes et prennent bien la saveur des épices. Un délice.

Une recette simple à réaliser avec les enfants, c'est ma priorité dernièrement! Même si j'espère trouver le temps bientôt de présenter des recettes crues plus complexes et gastronomiques, j'apprécie ce moment de simplicité, où la cuisine se fait en famille, avec des ingrédients simples et sains.

J'en profite pour mentionner un concours que j'organise sur le site Crudivorisme.com, où nous offrons 5 livres "Les incroyables vertus des smoothies verts" de Colette et Nadège Pairain. Vous avez jusqu'au 9 décembre pour vous rendre sur Crudivorisme.com et remplir le formulaire.

Soupe épicée à la poire
(4 grands bols)
  • le jus de 2 ou 3 oranges (selon si elles sont plus ou moins grosses et juteuses)
  • 3 à 4 poires
  • 2 anis étoilées (aussi appelée badiane)
  • 2 généreuses pincées de cannelle de Ceylan
  • un ruban de zeste d'orange bio
  • un filet de nectar d'agave (tout à fait optionnel, mais comme nos oranges étaient très acides, nous l'avons ajouté)
Commencer par presser les oranges et verser le jus dans le saladier avec les épices et le zeste d'orange.

Laver les poires, on peut conserver la pelure si elles sont bio, retirer le coeur et les couper en petits cubes.

Tour mélanger dans le saladier, ajouter un peu de nectar d'agave si on en ressent le besoin. Si on veut une soupe plus liquide, ajouter du jus d'orange.

Laisser mariner au froid au moins 3 heures afin que les étoiles d'anis transmettent bien leur saveur aux poires... idéalement on laisserait mariner toute une nuit.

Déguster en collation ou en dessert, en entrée ou en accompagnement d'un repas bien vert et fruité!

vendredi 25 novembre 2011

Trempette au caramel


Un retour tout en douceur, une petite recette sucrée après quelques semaines de pause bloguesque.

Voici une trempette à saveur de caramel, délicieuse avec des pommes, la collation parfaite après avoir travaillé fort dans les livres d'école! Je me suis très fortement inspirée de cette recette, le dip cru de caramel salé aux pommes de My New Roots. Un site à voir pour les recettes et les photos.

La saveur de ce caramel tout simple est étonnante... encore un exemple de recette où le tout est bien plus que la somme des parties. Le beurre d'amandes et les dattes, une fois mélangés, prennent une riche saveur de caramel, surtout si on leur ajoute une pincée de sel et un peu de vanille.

Trempette au caramel
(rendement: 1 collation pour 2 enfants affamés)
  • 8 dattes mises à tremper avec de l'eau fraîche à égalité
  • 2 cuillerées à table (30 ml) de beurre d'amandes crues
  • une petite pincée de sel de mer (optionnel)
  • une goutte d'extrait de vanille pur (optionnel)
Laisser tremper les dattes suffisamment longtemps pour qu'elles deviennent bien tendres (1 à 3 heures) et les égoutter en prenant bien soin de conserver l'eau de trempage et les dénoyauter.
Mettre dans un robot culinaire (mixeur) les dattes, les beurre d'amandes, le sel et la vanille (si on les utilise) et laisser tourner un peu, en ajoutant l'eau de trempage des dattes au besoin, pour obtenir une texture bien lisse et onctueuse.
Servir avec des tranches de pommes ou tout autre fruit au goût... garder les surplus (si vous avez la chance d'en avoir!) dans un contenant fermé au réfrigérateur.

Bonne collation aux grands et petits!


mardi 28 juin 2011

Smoothie fraises et chou gras

Le chénopode blanc, aussi appelé chou gras ou poule grasse et lambsquarter en anglais, est une "mauvaise herbe" à découvrir. Il envahit nos potagers, se reproduit généreusement et pousse rapidement... le légume idéal! Cueilli très jeune, ses feuilles sont tendres et goûtent l'épinard. Les feuilles sont légèrement "givrées", douces et croquantes, elles donnent des smoothies très crémeux, sont un délicieux ajout aux salades et donnent un pesto savoureusement vert.

Qualité non négligeable, le chénopode est une véritable bombe nutritionnelle qui fait pâlir les autres légumes verts! Grande quantité de protéines complètes, de calcium, de vitamine C, de vitamine A et même d'acides gras oméga3... Pour une fiche détaillée (mais malheureusement en anglais) de la valeur nutritionnelle de 100 grammes de chénopode, allez-voir sa fiche sur Nutrition Data.

Dans ce smoothie, les fraises bien parfumées adoucissent un peu la saveur très verte du chénopode. Avec une touche de lime, l'équilibre est parfait. Si vous n'avez pas de chénopode, cette recette se fait très bien avec des épinards aussi.


Smoothie chou gras et fraise
rendement: 2 généreux verres
  • 3 tasses (750 ml... environ 100 grammes ) de jeunes feuilles de chou gras (ou épinards). On peut en mettre moins si on n'est pas amateur de verdure
  • 1 tasse (250 ml) de fraises
  • le jus d'une demie lime
  • 1/2 banane
  • 1 tasse (250 ml) d'eau
Passer tous les ingrédients au mélangeur (blender) jusqu'à ce que le smoothie soit bien crémeux.

Un autre smoothie aux "mauvaises herbes": le smoothie orange et pissenlit

jeudi 2 juin 2011

Barbottine (slush) aux raisins

Trop simple pour être vraiment appelé une "recette" ce petit truc permet de remplacer les slush remplies de sucre, de colorants et d'arômes chimiques que les enfants aiment tant l'été! La même technique s'applique à tous les fruits très juteux... mes plus grands succès à date: la pastèque, la fraise et le raisin.

Cette version est particulièrement savoureuse, la congélation rend les raisins encore plus sucrés. Pas besoin de sucre et de saveurs artificielle pour se régaler!

Barbottine aux raisins
(pour un grand verre)
  • environ 1 tasse (250 ml) de raisins frais
  • environ 1 tasse (250 ml) de raisins congelés
  • un peu d'eau au besoin
Passer au blender (mélangeur) les raisins frais et les raisins congelés. Ajouter un peu d'eau si la barbottine est trop épaisse. Déguster à petites gorgées, pour éviter de se geler le cerveau!

mardi 31 mai 2011

Asperges crues en rubans

C'est assez peu connu, mais les asperges crues sont tout simplement délicieuses, surtout lorsqu'elles sont fraîchement cueillies. Leur saveur est délicate et la texture agréablement croquante. Coupées en tronçons et ajoutées à une salade, entières dans un plateau de crudités, dans un potage cru, tant de nouvelles possibilités s'ouvrent pour ce superbe légume local et de saison!

Ici, j'ai repris l'association fraise-asperge que j'avais découverte avec une crème d'asperges crues à la fraise. Deux saveurs délicates qui se marient bien, mais si on préfère éviter ce type de mélange sucré salé, on peut opter pour ta tomate... ou laisser libre cours à son imagination!

Rubans d'asperges
(pour une petite portion)
  • 5-6 asperges
  • 2 fraises
  • quelques brins de ciboulette
  • pour assaisonner, au goût: filet de jus de citron, poivre fraîchement moulu, sel de mer, filet d'huile d'olive
Tailler les tiges d'asperges en rubans à l'aide d'un économe. Je coupe les têtes dans le sens de la longueur avec un couteau parce qu'eles ont tendance à se défaire avec l'économe.
Mettre les asperges en rubans dans le bol de service, soupoudrer d'un peu de ciboulette ciselée, et garnir de morceaux de fraises.
On assaisonne au goût, en se souvenant de garder la main légère pour ne pas camoufler les saveurs délicates de cette salade.

mardi 12 avril 2011

Salade d'agrumes, 2 versions


Voici une salade/salsa inspirée de la salsa d'agrumes de Robert Beauchemin et de la traditionnelle salade d'oranges à la marochaine. Un délice, parfait pour profiter des agrumes qui ne seront plus de saison bientôt. J'ai choisi des oranges cara cara, leur chair rose est incroyablement douce et sucrée et tempère le pamplemousse qui lui est parfois trop acide.

Je ne saurais trop vous encourager à essayer des mélanges sucrés-salés avec les agrumes. Il se passe une chimie merveilleuse lorsqu'on ajoute des oignons, des olives, de la coriandre ou du piment fort à une simple salade d'orange!


Salade d'agrumes aux olives
(donne une petite portion)
  • 1 orange épluchée à vif et taillée en cubes
  • 1 pamplemousse rose en suprèmes, tailler les suprèmes en cubes
  • environ 2 cuillerées à table (30 ml) d'oignon rouge taillé en petits dés
  • 4 ou 5 olives noires hachées finement (j'ai utilisé des olives marochaines séchées, un délice, mais les kalamata donne un résultat tout aussi bon)
Simplement mélanger tous les ingrédients, laisser les saveurs se mélanger à température de la pièce idéalement. Servir sur un lit de laitue ou d'épinards et vous avez une salade savoureuse, sans gras et bien vitaminée!


Et maintenant, une petite variante de cette salade que j'ai utilisée pour farcir des avocats:



Avocat farci à la salsa d'agrumes
(2 portions en entrée)
  • 1 avocat
  • 1 orange épluchée à vif et taillée en petits cubes
  • 1 pamplemousse rose en suprèmes, les suprèmes coupés en petits cubes
  • environ 2 cuillerées à table (30 ml) d'oignon rouge taillé en petits dés
  • 1 à 2 cuillerées à table (15 - 30 ml) de coriandre fraîche hachée (remplacer par du persil italien si on préfère)
  • une pincée de piment d'Espelette (ou autre bon piment fort au goût)
Couper l'avocat en 2 sur le sens de la longueur et retirer le noyau pour pouvoir le parcir.
Mélanger les agrumes et les assaisonnements et verser la salsa ainsi obtenue dans les avocats.
Servir sur un lit de verdure.

jeudi 17 mars 2011

Journée verte!

Aujourd'hui, jour de la Saint-patrick, on met l'accent pour le vert!

Au petit déjeuner, pour les enfants, un smoothie vert qui leur a fait de belles moustaches. Merci à eux d'avoir bien accepté que je les photographie ♥

Smoothie vert fruité favori des enfants
(4 portions)
  • 1 orage épluché
  • 1 pomme
  • 1 banane
  • 1 grosse poignée de framboises congelées
  • 1/2 botte de persil
  • assez d'eau pour liquéfier... environ 125 ml
Tout passer au blender et déguster en faisant des concours de moustaches!



Et pour moi, un jus vert! Je n'ai pas d'extracteur à jus très raffiné, mais la centrifugeuse donne tout de même un bon résultat.

Jus vert régénérateur de mamans
(donne 1 grand verre)
  • 3 branches de céleri
  • 1/2 botte des persil
  • 2 pommes
  • 1 toute petite betterave (qui transforme le jus vert en jus violet!)
Tout passer à la centrifugeuse. Personnellement, j'ai fait la betterave à la fin, pour l'ajouter en filet dans le jus vert... pure coquetterie!

À déguster assis au soleil, à l'abris du vent en se disant que le printemps approche!

lundi 14 mars 2011

Expo Manger Santé et Vivre Vert


J'adore la programmation de l'Expo Manger Santé cette année! L'alimentation vivante y est très présente, j'ai même fait une liste des conférences et démonstrations culinaires portant strictement sur l'alimentation vivante, si vous souhaitez la consulter, c'est sur crudivorisme.com.

Mon gros coup de coeur va toutefois à la présence des blogueuses à l'Expo. À Montréal (du 18 au 20 mars), 3 blogueuses tiendront une table dans la section éducation de l'Expo, vous êtes invités à aller discuter avec elles: Marie-Ève Savaria de BRUTalimentation, Élise Desaulniers de Penser avant d'ouvrir la bouche et Amanda Strang de The Mindfull table .

C'est un plaisir de voir que le rôle éducatif des blogues culinaires "santé" commence à être reconnu! Les blogueuses (parce que ce sont majoritairement des femmes) offrent tellement plus que des recettes. Elles partagent leur passion, leurs hésitations. C'est un contact humain qu'un livre ne pourrait pas offrir.

Voici la liste des conférences et des démonstrations culinaires offertes par des blogueuses (l'horaire complet est disponible sur le site de l'Expo Manger Santé):
  • Marie-Ève fera une démonstration culinaire Comment s'alimenter façon BRUTalimentation dimanche le 20 mars à 15h30 à Montréal.
  • Élise présentera la conférence Les cinq piliers d'une alimentation éthique dimanche le 20 mars à 15h45 à Montréal et dimanche le 27 mars à 15h45 à Québec.
  • Dominique Dupuis (de l'Armoire du haut) offrira une démonstration culinaire Végétalisez votre vie: 20 trucs en 20 minutes vendredi le 18 mars à 16h30 à Montréal.

Je vous souhaite un bel Expo Manger Santé à tous! Nous nous rencontrerons peut-être à l'Expo de Québec.

mercredi 23 février 2011

Almond butter cups


Inspirées des Peanut Butter Cups, mais tellement meilleures au goût et pour la santé! Pour réaliser ces petites tartelettes de chocolat remplies de beurre d'amande, j'ai suivi presque à la lettre la recette de Meghan Telpner.

Elles sont croquantes, sucrées et légèrement salées, un délice! Le seul inconvénient est que, parce que le chocolat est à base d'huile de noix de coco, il faut les conserver au congélateur pour éviter qu'elles ne ramollissent trop... mais c'est un détails quand on sait qu'elles seront probablement dévorées dès qu'elles seront prêtes!

Almond butter cups
(pour 8-10 mini moules à muffins en silicone)

chocolat:
  • 1/3 de tasse (85 ml) de poudre de cacao (idéalement cru, mais le cacao non sucré régulier fait très bien l'affaire aussi)
  • 1/3 de tasse (85 ml) d'huile de noix de coco
  • 2 cuillerées à table (30 ml) de sirop d'érable (ou nectar d'agave)

remplissage aux amandes:
  • 1/4 de tasse (60 ml) de beurre d'amandes crues (ou autre beurre d'oléagineux au choix)
  • 2 cuillerées à table (30 ml) de noix de coco moulue au moulin à café
  • 1 cuillerée à table (15 ml) de sirop d'érable (ou nectar d'agave)
  • 1 pincée de sel

Première étape: trouver les moules. Les mini moules à muffins en silicones sont parfaits, mais les plus grands feraient aussi très bien l'affaire. Je n'ai jamais essayé avec les moules à muffins en papier, mais je crois que ça fonctionnerait aussi.

Pour faire le remplissage aux amandes, simplement mélanger tous les ingrédients: beurre d'amandes, noix de coco moulue, sirop d'érable et sel. Laisser en attente pendant la préparation du chocolat.

Pour le chocolat, faire fondre au bain-marie (l'eau en-dessous ne doit pas bouillir, seulement chauffer légèrement) l'huile de coco et le sirop d'érable. Lorsque c'est bien fondu, retirer du feu et ajouter le cacao en brassant.

Finalement, l'assemblage. Utiliser la moitié du chocolat (pendant qu'il est encore tiède) pour recouvrir le fond des moules. Laisser figer quelques minutes au congélateur et ajouter une petite boule de remplissage aux amandes avant de recouvrir d'une autre cuillerée de chocolat. Avec un peu de chance il vous restera une cuillerée de chocolat ou deux à lécher!

Laisser prendre au congélateur une quinzaine de minutes, ou jusqu'à ce que le chocolat ait durci et de démoule facilement. Conserver au congélateur jusqu'au moment de servir.

dimanche 13 février 2011

Bonne St-Valentin!

Une salade toute simple inspirée de la St-Valentin: betteraves râpées, choucroute (non pasteurisée) et pommes. Un mariage heureux entre les saveurs, si heureux, qu'il n'est pas nécessaire d'ajouter de vinaigrette. La betterave râpée, à la saveur terreuse est adoucie par le sucre de la pomme et l'acidité de la choucroute.

J'oublie trop souvent d'utiliser la choucroute dans les salades! Si on ne fait pas la choucroute nous-même, mieux vaut choisir une choucroute artisanale non pasteurisée. Ici, c'est la choucroute de marque Tapp, bio et non pasteurisée afin qu'on profite bien des probiotiques. Un aliment vivant!

Je ne donnerai pas de recette pour cette salade, c'est vraiment trop simple! J'y ai mis environ 3 parts de betteraves râpées pour une part de choucroute et une part de pommes râpées. On pourrait remplacer la betterave pour un autre légume-racine: carotte, panais, rutabaga, on a le choix! J'ai aussi goûté saupoudré de graines de carvi, c'était encore meilleur!

Bon appétit et bonne St-Valentin!

jeudi 3 février 2011

Smoothie gâteau aux carottes


Malgré la photo pour le moins... ordinaire, le smoothie est délicieux, c'est promis!

Après le smoothie tarte aux pommes, voici le smoothie gâteau aux carottes. Je suis vraiment satisfaite du résultat: un smoothie consistant, savoureux, dont la saveur rappelle réellement le gâteau aux carottes! La texture n'est pas parfaitement lisse par contre, c'est surprenant au début, mais ça accentue l'effet gâteau aux carottes.

En "composant" ce smoothie, je cherchais une façon différente de consommer la carotte, légume dont je ne suis pas particulièrement friande. La carotte contient de la bêta-carotène, de la lutéine et de la zéaxanthine, des composés qui favorisent la santé des yeux en général, mais surtout qui réduisent l'occurence des problèmes tels les cataractes, le glaucome et la dégénérescence maculaire. En étant fortement myope, on a plus de risques de développer ce type de problèmes occulaires avec l'âge. Heureusement, la consommation régulière de légumes oranges et verts foncés contenant beaucoup de bêta-carotène, de lutéine et de zéaxanthine est suffisante pour réduire grandement les risques. Vive l'alimentation préventive!

Smoothie gâteau aux carottes
(donne 2 verres)
  • 2 carottes râpées (avec la pelure si elles sont bio)
  • 1 banane
  • 1 verre de lait végétal
  • 1/4 de tasse (60 ml) de noix de coco
  • 1 datte dénoyautée (ou un autre "sucrant" au choix)
  • une pincée de cannelle
  • une pincée de muscade
  • un peu de vanille
  • un peu de zeste d'orange (très peu)
  • au besoin: un peu d'eau ou de lait végétal si le smoothie est trop épais
Passer tous les ingrédients au mélangeur (les résultat seront meilleurs avec un mélangeur plus puissant).
 
Goûter pour ajuster la quantité de liquide et les épices.
 
Savourer, à votre santé!

lundi 31 janvier 2011

Salade pad thaï


Plus il fait froid, plus j'ai envie d'exotisme. Ce pad thaï cru est dépaysant à souhait! Pour une saveur plus authentique, j'ai réalisé la sauce avec de la pâte de tamarin, un ingrédient qui se trouve assez facilement dans les magasins d'aliments naturels et les épiceries asiatiques. C'est le tamarin qui donne la saveur acidulée caractéristique du pad thaï traditionnel, mais si on n'en trouve pas, on peut facilement remplacer par un peu de jus de lime ou de citron.

La pâte de tamarin s'achète en bloc et ressemble un peu à de la pâte de dattes, côté couleur et texture. On prend la quantité désirée de pâte et on la dissout dans un peu d'eau tiède avant de passer le tout à travers un tamis afin d'enlever les noyaux et les fibres non comestibles. On obtient une purée acidulée, prête à être utilisée.

J'ai fait des "nouilles" de patates douces, pour leur côté sucré et croquant, mais la prochaine fois, j'essaie avec des courgettes, pour une texture plus délicate.

Pad thaï
(une grande portion ou deux petites)
sauce:
  • 1 cuillerée à table (15 ml) de pâte de tamarin
  • 1/4 de tasse (60 ml) d'eau tiède
  • 1 cuillerée à table (15 ml) de nectar d'agave
  • 1 cuillerée à thé (5 ml) de tamari
  • 1 cuillerée à table (15 ml) de purée d'amandes blanches ou de purée de noix de cajou (optionnel, mais donne une sauce plus onctueuse)
légumes:
  • 1 tasse (250 ml) de patate douce découpée en vermicelles à l'aide d'un découpeur en spirale ou d'une mandoline ou encore d'un économe
  • 1 tasse (250 ml) de fèves germées
  • 1 tasse (250 ml) d'épinards découpés en lanières
garnitures:
  • 1 petit oignon vert tranché en biseau
  • quelques feuilles de coriandre, grossièrement hachées
  • quelques noix de cajou grossièrement hachées
Pour faire la sauce, on commence par mettre la pâte de tamarin à tremper dans le 1/4 de tasse d'eau tiède. Brasser pour dissoudre puis passer à travers un tamis fin, en pressant avec le dos d'une cuillère pour bien extraire le plus de jus possible. Conserver le jus et jeter (composter) la pulpe. Ajouter le reste des ingrédients, mélanger et la sauce est faite.

Il ne reste qu'à verser cette sauce sur les légumes (évidemment, on varie les légumes selon nos goûts et les disponibilités du moment), touiller délicatement et garnir généreusement d'oignon vert, de coriandre et de noix de cajous.

lundi 24 janvier 2011

Sorbet à l'orange et aux bleuets

Je sais, je suis tout à fait hors saison! On connaît probablement les journées les plus froides de l'hiver et nous, on mange des desserts glacés!!! Eh bien je ne suis pas la seule, depuis le début du mois, Laura a présenté une glace au cacao et gingembre et Marie-Ève, une glace de noix de cajou, croquant érable-amandes et canneberges, deux recettes de glaces végétaliennes et crues à faire sans sorbetière. Alors je n'ai pas su résister et je me suis laissée entraîner dans cette délicieuse folie glacée!

Les oranges sont tellement belles et bonnes dernièrement que je les ai choisies comme base pour mon sorbet. Il me reste encore des bleuets sauvages de l'été dernier dans mon congélateur, ça me semblait un mariage harmonieux. Comme touche de finition, un tout petit peu de vanille, tout à fait optionnelle, mais qui vient ajouter une note plus profonde à ce sorbet fruité. À essayer, hiver comme été! 
 
Sorbet à l'orange et aux bleuets
(4 petites portions)
  • 3 oranges épluchées, séparées en quartiers et congelées
  • 1 orange épluchée, non congelée
  • 1 tasse (250 ml) de bleuets congelés
  • environ 1 cm de gousse de vanille, grattée pour ne conserver que les petits grains (optionnel)
Dans un robot culinaire ou un blender puissant, réduire d'abord en purée l'orange non congelée avec la vanille puis ajouter les 3 oranges congelées en quartiers.
Lorsque la préparation est homogène, ajouter les bleuets congelés et laisser tourner encore un peu plus.
Idéalement, on sert immédiatement. Comme ce sorbet ne contient ni sucre ajouté ni matières grasses, il devient très dur au congélateur. Si toutefois vous deviez le faire à l'avance et le conserver au congélateur, il suffit de le sortir au frigo une quinzaine de minutes avant de le servir, il sera un peu plus coopératif!

mercredi 19 janvier 2011

Topinambours, sauce verte


C'est la première année qu'on trouve encore à cette date, à ma coop bio, des légumes racine locaux et bio. Panais, betteraves, carottes, navets et... topinambours, pour mon plus grand plaisir! Les topinambours crus sont étonnants, très frais et croquants, à essayer à tout prix, croqués tout ronds, râpés ou tranchés, seuls ou accompagnés, avec la vinaigrette qui vous fait envie... comme cette sauce verte peut-être?

Topinambours, sauce verte
(donne 2 grandes portions ou 4 petites)
  • environ 4 tasses de topinambours crus
  • une demie botte de persil, les tiges les plus fibreuses enlevées (et conservées pour votre prochain smoothie vert)
  • le jus d'un demi citron
  • 1 cuillerée à table (15 ml) d'huile d'olive
  • si vous en avez, un peu de basilic frais ou congelé (j'ai utilisé du basilic que j'avais congelé l'été dernier)
  • une pincée de sel de mer gris
Mieux vaut commencer par préparer la sauce parce que les topinambours, une fois coupés, noircissent très rapidement.
Mettre le persil, le jus de citron, l'huile, le basilic et le sel dans la jarre du mélangeur ou dans le robot culinaire avec la lame en "S". Faire tourner par accoups, juste le temps que le persil soit haché. On pourrait aussi évidemment hacher le persil à la main et ajouter les autres ingrédients si on ne peut (ou ne veut) pas utiliser d'appareil électrique.
Laver les topinambours, les brosser si nécessaire. Les trancher assez mince ( j'ai utilisé la mandoline) et le mettre dans le saladier.
Recouvrir généreusement de sauce verte.
Goûter et ajuster s'il manque un peu de sel ou de citron.
Déguster aussitôt pour une salade très croquante ou laisser mariner quelques heures pour que les topinambours ramollissent un peu.